Ce site est actuellement en maintenance.
Certaines fonctions de contribution et d’inscription ne sont momentanément pas disponibles. Elle seront à nouveau utilisables très prochainement.

Ce site est actuellement en maintenance.

Certaines fonctions de contribution et d’inscription ne sont momentanément pas disponibles. Elle seront à nouveau utilisables très prochainement.

    
  • deutsch
  • research
  • Points de vente

Diagnostics

Anti-imperfections

Découvrez les conseils de notre spécialiste

Conseil du Dermatologue

Comment prévenir les imperfections à l'adolescence?

Le saviez-vous ?

Les imperfections sont fréquentes à la puberté, plus de 76 % des adolescents présentent ces problèmes de peau entre l’âge de 11 et 18 ans !(1). En effet, à cette période de la vie, les sécrétions hormonales, en particulier d'androgènes (hormones mâles), sont maximales car ce sont elles qui déclenchent la puberté, mais elles provoquent une augmentation de la sécrétion des glandes sébacées. D'autres facteurs, comme le stress, la fatigue, et la pollution stimulent également cette surproduction, ce qui a tendance à générer des micro-inflammations à l'origine des imperfections.

A faire au quotidien

Une bonne hygiène de peau est indispensable à cette période de la vie, afin d'éviter toute irritation excessive des glandes sébacées notamment par des micro-organismes. Mais, il faut éviter aussi d'agresser la peau, qui réagirait par une augmentation de la sécrétion de sébum. Vous devez matin et soir éliminer impuretés et sébum par un nettoyage doux et respectueux du pH de la peau. Si les imperfections deviennent trop importantes, n'hésitez pas à consulter un dermatologue.

Partagez ce conseil :

Envoyer cette page par e-mail

Conseil du Dermatologue

Passé l'âge de la puberté, les imperfections reviennent périodiquement: que faire?

Le saviez-vous ?

Les imperfections ne sont pas réservées aux adolescents, les adultes et en particulier les femmes sont également confrontées à ces problèmes de façon récurrente. Elles ont souvent une sensibilité particulière, probablement d'origine génétique, et possèdent des glandes sébacées pourvues d'un grand nombre de terminaisons nerveuses. Les variations hormonales cycliques, mais aussi le stress, la fatigue et la pollution sont autant de facteurs susceptibles de stimuler quotidiennement la sensibilité de ces glandes et d'en dérégler la production de sébum. Ces petites agressions sont à l'origine de micro-inflammations qui provoquent un début d'imperfection et qui entretiennent l'état d’irritation du derme. Les problèmes de peau reviennent alors régulièrement.

A faire au quotidien

Le nettoyage doux de la peau est indispensable matin et soir afin d'éviter le contact prolongé avec les impuretés susceptibles de provoquer des irritations et pour éliminer le sébum en excès. Vous devez mettre votre peau en confiance, ne l'agressez pas afin de ne pas stimuler les sécrétions des glandes sébacées et de ne pas déséquilibrer votre flore cutanée. Choisissez des soins protecteurs, régulateurs et apaisants adaptés à votre type de peau, que vous appréciez et que vous pourrez ainsi utiliser sur une longue période.

Partagez ce conseil :

Envoyer cette page par e-mail

Conseil du Dermatologue

Les imperfections sont moins présentes l'été, les UV sont-ils un bon remède?

Le saviez-vous ?

Le soleil assèche les boutons et améliore la fluidité du sébum, la peau semble donc plus nette. Cependant, les UV sont également responsables d'un épaississement de la peau et le canal d'écoulement du sébum devient alors plus étroit, le sébum s'accumule en profondeur. Puis, au retour des vacances, le sébum accumulé refait surface et de nouvelles imperfections se forment souvent plus nombreuses, c'est l'effet rebond.

A faire au quotidien

Pendant l'été, l'essentiel est de garder vos bonnes habitudes d'entretien de la peau. Le nettoyage sans agression matin et soir reste de rigueur et continuez vos soins habituels apaisants et régulateurs. Ajoutez à cela que vous devez doser vos expositions solaires; évitez de vouloir bronzer trop vite, exposez-vous progressivement sous la protection d'une crème solaire à indice de protection élevé (30 au minimum). Si vous suivez un traitement médicamenteux contre l'acné, sachez que l'exposition solaire est à éviter totalement.

Partagez ce conseil :

Envoyer cette page par e-mail

Conseil du Gynécologue

La pilule est-elle bénéfique pour les peaux à problèmes?

Le saviez-vous ?

Les hormones androgènes ont tendance à stimuler la production des glandes sébacées et donc à favoriser les imperfections cutanées. Les pilules bloquent le fonctionnement de l'ovaire qui ne sécrète alors plus d'hormones (en particulier d'androgènes) et elles contiennent un estrogène de synthèse, elles devraient donc avoir des effets bénéfiques sur les problèmes de peau. Cependant ces effets dépendent également du progestatif qu'elles contiennent. Certains sont des dérivés de la testostérone et peuvent aggraver les problèmes, mais ce n'est pas le cas de toutes les pilules.

A faire

Si vous avez des problèmes de peau, il faut les signaler à votre gynécologue. Les pilules sont nombreuses et il pourra, dans la mesure du possible, vous prescrire une pilule adaptée à la contraception que vous souhaitez et susceptible de résoudre également vos problèmes de peau (par exemple avec une pilule contenant des progestatifs de nouvelle génération, moins androgéniques.)

Partagez ce conseil :

Envoyer cette page par e-mail

Conseil du Nutritionniste

Certains aliments sont-ils à bannir pour éviter les problèmes d'imperfection ?

Le saviez-vous ?

Nous avons souvent tendance à penser que l’alimentation et l’acné sont liées. Et viennent en tête du palmarès des aliments incriminés les aliments gras et sucrés comme la charcuterie, le fromage et le chocolat. Des études controversées avancent que les aliments à indice glycémique élevé augmenteraient le risque de problème de peau. Cependant, à ce jour, aucun consensus ne s’est dégagé sur cette question

A faire au quotidien

Si vous observez de manière répétée une dégradation de la qualité de votre peau après avoir absorbé un aliment en particulier, vous pouvez alors en limiter sa consommation. De façon générale, vous devez garder en tête qu’une alimentation équilibrée riche en fruits et légumes est toujours recommandée.

Partagez ce conseil :

Envoyer cette page par e-mail

Conseil du Pharmacien

Le maquillage est-il déconseillé pour les peaux à imperfection?

Le saviez-vous ?

Quand la peau présente des imperfections, vouloir les camoufler semble très légitime. Cependant, les imperfections sont la conséquence d'une combinaison de mécanismes. La production de sébum est en excès, les cellules mortes s'accumulent dans les canaux d'écoulement de sébum, des micro-organismes se nourrissent de sébum et provoquent des réactions d'irritation qui entretiennent l'excès de production de sébum. Le choix des produits de maquillage est donc très important car ils ne devront amplifier aucun des mécanismes à l'origine des imperfections.

A faire

L'idéal est de choisir un maquillage adapté aux peaux à imperfections. Choisissez un maquillage léger, non-gras et, bien entendu, non comédogène qui ne risque pas de boucher les pores. Prenez soin de bien nettoyer votre peau avant de l'appliquer avec des mains parfaitement propres. Même adapté, le maquillage doit être soigneusement éliminé en fin de journée.

Partagez ce conseil :

Envoyer cette page par e-mail

Conseil du Pharmacien

Le gommage permet-il d'éviter les imperfections ?

Le saviez-vous ?

L'une des composantes des imperfections est l'obstruction des canaux d'écoulement de sébum par les cellules mortes qui s'y accumulent. Un gommage peut ainsi éliminer une partie de ces cellules. Cependant, les peaux à imperfections sont facilement irritées et les petites inflammations entretiennent la surproduction de sébum. Ainsi le gommage s'avère être l'allié des imperfections légères et occasionnelles, mais il devra respecter les peaux sensibles.

A faire

Le gommage aide à réduire les imperfections, mais il ne doit pas être trop agressif. Vous pouvez utiliser des gommages doux et les limiter à un par semaine.

Partagez ce conseil :

Envoyer cette page par e-mail

Conseil du Pharmacien

Appliquer de l’alcool sur mes boutons est-il efficace pour les éliminer ?

Le saviez-vous ?

L'alcool pur est un désinfectant, il permet d'éliminer les micro-organismes à la surface de la peau, on pourrait donc penser que son action est bénéfique sur les imperfections. Cependant il n'en est rien. Cette désinfection sans sélection de toute la flore, sans agir sur l'excès de sécrétion de sébum, favorise la réinstallation des bactéries qui se nourrissent du sébum et sont responsables du développement des imperfections. De plus, l'alcool agresse la peau, la dessèche et l'irrite ce qui peut augmenter encore davantage la production de sébum.

A faire

Pour nettoyer la peau, choisissez une lotion ou une crème lavante qui n'agresse pas la peau. Un soin anti-imperfection peut contenir de l'alcool mais associé à d'autres actifs, qui régulent la production de sébum, éliminent les cellules mortes qui obstruent les pores et apaisent les réactions d'irritation.

Partagez ce conseil :

Envoyer cette page par e-mail

Conseil du Pharmacien

La peau s'accoutume-t-elle au soin anti-imperfection jusqu'à le rendre inefficace ?

Le saviez-vous ?

La peau ne s'habitue pas aux soins, bien au contraire, leur efficacité dépend de leur utilisation régulière et s'amplifie avec le temps. En général, deux mois de traitement sont nécessaires pour obtenir de bons résultats sur les imperfections et c'est souvent l'arrêt prématuré des soins qui est à l'origine de la persistance des problèmes. Il est donc important de choisir un soin bien adapté.

A faire

Choisissez des soins que vous appréciez et que vous pourrez employer plusieurs mois de suite. Si un soin ne donne aucun résultat après deux mois d'utilisation, c'est peut-être que le nettoyage de votre peau qui n'est pas adapté, trop agressif ou pas assez efficace. Vous pouvez revoir l'ensemble de vos habitudes de soins avec votre pharmacien, ou, si les problèmes s'amplifient, demander conseil à votre dermatologue.

Partagez ce conseil :

Envoyer cette page par e-mail

Conseil du Psychologue

L'acné peut-elle être responsable d'une perte d'estime de soi, en particulier chez les adolescents?

Le saviez-vous ?

De nombreuses études montrent que l'acné détériore considérablement l'image de soi, le bien être social et sentimental. Pour les personnes concernées, les imperfections cutanées constituent la première source de complexe physique loin devant les problèmes de poids. Et le ressenti n'est pas proportionnel à la sévérité des problèmes cutanés. Des boutons presque invisibles sont parfois source d'un mal-être considérable. L’impact psychologique sur les adolescents est d’autant plus sérieux que ces problèmes se manifestent à une période importante de leur vie au cours de laquelle ils construisent leur identité.

A faire

Véritable source d'anxiété, l'acné ne doit pas être prise à la légère. Cette affection doit être prise en charge le plus précocement possible. Le dermatologue dispose de traitements efficaces qui permettent de retrouver une peau nette et ainsi de reconquérir une estime de soi indispensable à cette période de la vie.

Partagez ce conseil :

Envoyer cette page par e-mail

Demandez conseilÀ votre pharmacien

Meilleur allié de votre peau, votre pharmacien vichy peut vous renseigner sur les gestes et les produits à adopter pour prendre soin de votre visage et votre corps.

Trouvez la pharmacie Vichy la plus proche de chez vous :

Ok